Malkia - Le réveil du Ka

Théorie du complot : « Taubira, agente secrète du FN » ?

Politique

Théorie du complot : « Taubira, agente secrète du FN » ?

Par Sébastien Badibanga

Décidément, Christiane Taubira cristallise les haines en tous genres. Malgré elle, la ministre de la Justice a le don de se retrouver dans des bisbilles sans queue ni tête. La dernière en date a été lancée par le député-maire UMP de Tourcoing Gérald Darmanin. Ce dernier accuse la Garde des Sceaux de favoriser le FN. Une théorie pour le moins… complotiste !

Quelle mouche a piqué Gérald Darmanin ? Mardi, le député-maire UMP de Tourcoing accuse Christiane Taubira de faire le lit du Front national (FN). En cause, la politique pénale de la Garde des Sceaux qui serait, selon lui, laxiste et inciterait les électeurs de se tourner vers une politique plus radicale, à savoir celle initiée par Marine Le Pen. Autrement dit, le chantre de la loi reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité serait une sorte d’ « agente secrète » du FN. La blague…

« Si vous pensez que Taubira n’est pas un tract ambulant pour le FN mis en avant par François Hollande, c’est que vous n’avez pas compris le cynisme des socialistes […] La politique pénale menée par Mme Taubira c’est tout ce qui fait monter le FN », a lancé mardi Gérald Darmanin sur LCI et Radio classique, reprenant bien volintiers la fameuse formule de l’ex-président français Nicolas Sarkozy le « FNPS ».

Cette diatribe parâit tellement grosse, qu’elle ferait presque sourire. Lorsque l’on sait le combat que mène Madame Taubira pour battre en brèche l’idéologie « destructive » et « mortifère » de Marine Le Pen. Pour rappel, la ministre française a récemment fait mine de ne pas connaître la présidente du parti de l’extrême droite, l’ignorant complètement lors d’une interview accordée à la chaîne I-télé.

Auréolé de son buzz, le député-maire de Tourcoing a même récidivé mercredi sur l’antenne de France info : « Par sa politique pénale, par son laxisme, elle fait monter bien évidemment le Front national », conspire-t-il. A se demander, si dans ses délires les plus fous, Gérald Darmanin n’imaginerait pas Christiane Taubira en agente secrète complotant contre la France pour ainsi permettre à la fille Le Pen d’accéder à l’Elysée.

« Déchets de la pensée humaine »
Dès mardi, le Premier ministre Manuel Valls a volé au secours de sa collègue de la Justice. « Je vous le dis M. Darmanin, les yeux dans les yeux : ça n’est ni la jeunesse, ni la campagne électorale, ni le combat politique, qui doivent vous permettre de tenir de tels propos et nous ne le permettrons jamais », a déclaré le locataire de Matignon. Connue pour ne pas tenir sa langue dans sa poche, la Garde des Sceaux, elle-même, n’a pas tardé à rendre coup pour coup : « Lorsqu’une personne est à ce point pauvre indigente moralement, politiquement, culturellement, lorsqu’une personne est à ce point indifférente aux dégâts considérables qu’il peut produire par ses paroles qui sont des insultes, qui sont surtout des déchets même de la pensée humaine, je n’en attends rien. »

Pour autant, le député-maire UMP n’en démord pas, en publiant une nouvelle attaque sur Twitter. En revanche, Nathalie Kosciusko Morizet (NKM) ne partage pas l’humour quelque peu fantaisiste de son collègue : « Je n’aurais pas utilisé ce vocabulaire », a-t-elle confié.

Un soutien inattendu bon à prendre pour Madame Taubira qui sert régulièrement de « puching ball » à la droite. Malmenée depuis son arrivée à la Place Vendôme, la « force tranquille » du gouvernement a tellement du répondant que, jusqu’à présent, elle a toujours battu ses détracteurs par KO. A qui le tour ?

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !