Le Bouquet Africain de Thema

Nigeria : Boko Haram kidnappe 400 femmes et enfants

Politique

Nigeria : Boko Haram kidnappe 400 femmes et enfants

Par Sébastien Badibanga

La secte islamiste Boko Haram a mené un raid sur Damasak, ville proche de la frontière tchadienne, et capturé 400 femmes et enfants.

Boko Haram poursuit sa politique de la terreur. La secte islamiste a kidnappé 400 femmes et enfants lors d’un raid sur la ville de Damasak, proche de la frontière tchadienne.

« Ils ont pris 506 jeunes femmes. Ils en ont tué environ 50 d’entre eux avant de partir », a raconté Souleymane Ali, un habitant, rapporte LeParisien.fr. Et d’ajouter : « Nous ne savons pas s’ils ont tué d’autres, mais ils sont partis avec d’autres ».

Allégeance à l’Etat islamique

Rappelons que Boko Haram détient toujours 219 lycéennes, enlevées le 14 avril 2014 à Chibok, au nord-est du  Nigeria. Au départ, elles étaient 276 adolescentes et une cinquantaine a réussi à s’échapper. Parmi elles, certaines ont même repris le chemin de l’école.

Récemment, la nébuleuse s’est ralliée à l’Etat islamique. Aboubakar Shekau, chef de Boko Haram, a prêté allégeance à l’Etat islamique (El), groupe terroriste présent en Syrie et en Irak. « Nous annonçons notre allégeance au calife (Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’EI) […] que nous écouterons et auquel nous obéirons dans les difficultés comme dans la prospérité », a-t-il déclaré dans un message audio diffusé samedi 7 mars sur le compte twitter de sa secte.

Sur le terrain, la guerre s’intensifie entre les armées tchadienne et nigérienne contre les combattants de Boko Haram.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !