Trilogie Kemi Seba

Nigeria : Boko Haram kidnappe 400 femmes et enfants

Politique

Nigeria : Boko Haram kidnappe 400 femmes et enfants

Par Sébastien Badibanga

La secte islamiste Boko Haram a mené un raid sur Damasak, ville proche de la frontière tchadienne, et capturé 400 femmes et enfants.

Boko Haram poursuit sa politique de la terreur. La secte islamiste a kidnappé 400 femmes et enfants lors d’un raid sur la ville de Damasak, proche de la frontière tchadienne.

« Ils ont pris 506 jeunes femmes. Ils en ont tué environ 50 d’entre eux avant de partir », a raconté Souleymane Ali, un habitant, rapporte LeParisien.fr. Et d’ajouter : « Nous ne savons pas s’ils ont tué d’autres, mais ils sont partis avec d’autres ».

Allégeance à l’Etat islamique

Rappelons que Boko Haram détient toujours 219 lycéennes, enlevées le 14 avril 2014 à Chibok, au nord-est du  Nigeria. Au départ, elles étaient 276 adolescentes et une cinquantaine a réussi à s’échapper. Parmi elles, certaines ont même repris le chemin de l’école.

Récemment, la nébuleuse s’est ralliée à l’Etat islamique. Aboubakar Shekau, chef de Boko Haram, a prêté allégeance à l’Etat islamique (El), groupe terroriste présent en Syrie et en Irak. « Nous annonçons notre allégeance au calife (Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’EI) […] que nous écouterons et auquel nous obéirons dans les difficultés comme dans la prospérité », a-t-il déclaré dans un message audio diffusé samedi 7 mars sur le compte twitter de sa secte.

Sur le terrain, la guerre s’intensifie entre les armées tchadienne et nigérienne contre les combattants de Boko Haram.