Le Bouquet Africain de Thema

Kenya : Un Chinois arrêté après avoir interdit son restaurant aux Africains

Société

Kenya : Un Chinois arrêté après avoir interdit son restaurant aux Africains

Par Sandro CAPO CHICHI

Zhao Yang, le propriétaire d’un restaurant chinois à Nairobi a été arrêté hier suite à la polémique relative à l’interdiction de l’accès à son établissement aux ‘Africains’ en soirée.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Lundi dernier, nos confrères du journal kényan Kenya’s Daily Nation rapportaient que le restaurant chinois ‘Chinese Restaurant’ situé dans le quartier Kilimani de Nairobi fermait ses portes aux clients africains après 17 heures. Les seules exceptions possibles à cette règle auraient été que les clients africains soient accompagnés de clients chinois, blancs ou indiens ou qu’ils soient ‘fidèles’, cette dernière catégorisation impliquant qu’ils aient dépensé la somme de 20000 shillings dans le restaurant dans une période donnée. Du pipeau semblerait-il, puisqu’en privé, des employés du restaurant ont déclaré qu’aucun Africain, quelque soient les conditions, n’était admis dans le restaurant après 17 heures. La raison de cette incroyable discrimination ouverte de la part d’immigrés auprès des populations de leur pays d’accueil serait à chercher dans l’insécurité. Braqués en 2014 par des terroristes du groupe al-Shabaab qui se seraient faits passer pour des clients avant de les dépouiller de 600000 shillings, ils auraient mis en place cette politique d’interdiction d’accès, prétendant ne pas pouvoir distinguer ces criminels des autres Africains.

La popularisation de cette mesure discriminatoire avait entraîné une vive émotion au Kenya, notamment sur les réseaux sociaux où avait été créé le hashtag #NoBlacksAllowed et où règne une relative hostilité envers les immigrés chinois, souvent perçus comme de nouveaux colons.

Chinafrique_t.800

Suite à la polémique créée par l’article publié dans Kenya’s Daily Nation, et officiellement pour leur absence de documents valides nécessaires à l’ouverture d’un restaurant, le propriétaire du ‘Chinese Restaurant’ a été arrêté et son établissement fermé.

Personnellement, en faisant preuve d’un maximum d’empathie, j’aurais tendance à comprendre-sans bien sûr l’accepter- cette discrimination des restaurateurs face à une menace, que par manque de réflexion ou d’intelligence ils n’auraient pas pu résoudre d’une autre manière. Le témoignage anonyme d’employés qui bat en brèche l’explication ‘officielle’ des restaurateurs et qui rapporte qu’aucun Noir n’était en réalité toléré, montre toutefois, en plus de la stupidité arrogante d’immigrés qui pensent s’en tirer sans heurts en discriminant ouvertement des habitants de leur terre d’accueil, un vice et une bigoterie qui méritent d’être sanctionnés avec la plus grande rigueur.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !