Trilogie Kemi Seba

Biens mal acquis : Karim Wade condamné à six ans de prison ferme

Politique

Biens mal acquis : Karim Wade condamné à six ans de prison ferme

Par Sébastien Badibanga

La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a condamné Karim Wade à six ans de prison ferme. Accusé de détournement de biens publics, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade doit par ailleurs s’acquitter d’une amende de 138 milliards de FCFA (209 millions d’euros). Ses récentes ambitions présidentielles sont ainsi hypothéquées. 

Pas de fait du prince pour le fils Wade. Effectivement, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade vient d’être condamné à six ans de prison ferme par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), ce lundi 23 mars. La peine ne s’arrête pas là :  l’ex-ministre et conseiller de son père devra, par ailleurs, payer une amende de 138 milliards de FCFA (209 millions d’euros).

Accusé de détournement de deniers publics, Karim Wade risquait 7 ans d’emprisonnement. Depuis le début de son procès, le 31 juillet 2014, ses avocats dénonçaient un  « procès politique ». Des accusations qui n’ont jamais été étaillées par les faits.

Une peine qui tombe mal. Samedi 21 mars, le fils Wade a été investi candidat officiel du Parti démocratique sénégalais (PDS) pour la prochaine élection présidentielle.

De toute façon, il a en outre été privé de tous ses droits civiques. Un coup de grace qui douche de facto ses ambitions présidentielles.

Les autorités sénégalaises se préparent à une journée d’émeutes. En effet, des mesures draconiennes de sécurité ont été mises en place à Dakar, la capitale du pays.