Le Bouquet Africain de Thema

Afrique du Sud : une romancière frappée à coup de briques parce qu’elle admire Salman Rushdie

Culture

Afrique du Sud : une romancière frappée à coup de briques parce qu’elle admire Salman Rushdie

Par Sébastien Badibanga

La romancière sud-africaine Zainub Priya Dala a été rouée de coups à Durban parce qu’elle a fait l’éloge de l’écrivain britannique Salman Rushdie à des élèves, lors d’un festival de littérature.

Pourquoi autant de haine ? L’écrivaine sud-africaine Zainub Priya Dala a été frappée à coup de briques et menacée par un couteau sous la gorge, à Durban, en Afrique du Sud. En cause, son admiration pour Salman Rushdie.

Son tort c’est d’avoir fait l’éloge de l’auteur britannique d’origine indienne qui a écrit les « Versets sataniques », devant des élèves lors d’un festival de littérature tenu la semaine dernière dans la ville située au bord de l’océan indien.

« Signe d’une radicalisation islamiste dans un pays déjà miné par la violence quotidienne, disent certains experts », indique JeuneAfrique.com.

 

Ce déferlement de violence suscite l’indignation. « Nous condamnons totalement cette agression brutale », a déclaré son éditeur. « Avons-nous atteint un tel état d’intolérance que nous ne pouvons pas écouter un écrivain professer son admiration pour un autre sans vouloir l’attaquer avec une brique et un couteau ? », s’inquiète-t-il.

Pour rappel, Salman Rushdie fait l’objet d’une fatwa de mort lancée par l’ayatollah Khomeini en 1989 à la suite de la publication de son livre les « Versets sataniques », perçu par certains comme un réquisitoire contre l’islam.

Cet ouvrage de 500 pages, inspiré des faits réels, a reçu le Costa Book Award, la récompense littéraire la plus prestigieuse en Angleterre.  

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !