L’excellence Noire – Kouokam KAMTCHUENG

20 mars 1951: premier congrès constitutif de la FEANF

Politique

20 mars 1951: premier congrès constitutif de la FEANF

Par SK

Le 20 mars 1951, s’ouvrait à Paris le premier congrès constitutif de la Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France.

C’est à l’issue de congrès constitutifs tenus à Lyon et à Bordeaux en 1950, que les étudiants noirs des colonies françaises décident de créer La FEANF (Fédération des Etudiants d’Afrique Noire), dont le premier congrès se tient les 20,21 et 22 mars 1951 à Paris. Elle est le premier syndicat représentatif de cette « minorité ». En plus d’agir au sein des universités françaises, la FEANF milite aux côtés des peuples africains contre la politique coloniale. Elle milite pour une Afrique unie ; un combat dangereux qui vaudra aux étudiants engagés des sanctions (suppressions de bourses, expulsions).

Zélée par l’esprit d’auto-détermination insufflé par la conférence de Bandung (1955), la FEANF tient son onzième congrès en décembre 1959, avant les accessions aux indépendances en 1960. Pourtant, c’est cet événement majeur qui, au lieu de consolider les étudiants d’Afrique Noire, sera une période de désillusions. Les membres commencent alors à s’affronter violemment sur les terrains idéologiques et politiques. Des indépendances brutales et mal préparées qui rejaillissent donc sur le combat de la FEANF. Une fois fragilisée, les autorités françaises n’ont aucun mal à en manipuler les acteurs, jusqu’à l’implosion. Le 5 mai 1980, le  Ministère de l’Intérieure ordonne sa dissolution.

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !