Le Bouquet Africain de Thema

Xénophobie en Bretagne : 2 candidats issus de la diversité insultés dans la presse

Politique

Xénophobie en Bretagne : 2 candidats issus de la diversité insultés dans la presse

Par SK

Le journal « Breiz Atao » qui signifie « Bretagne toujours » présente deux candidats issus de la diversité comme « immondes ». Selon le quotidien brestois, Marie Gueye et Reza Salami ne seraient pas des candidats valables pour les départementales dans le Finistère…

 

Tous deux issus du parti socialiste français (PSF), leur illégitimité ne serait pas liée à leurs compétences mais à leurs origines et leur religion. En effet, Marie Gueye est noire, française d’origine sénégalaise et musulmane. Quant à son collègue, Reza Salami, il est maghrébin  et musulman également.

Pourtant, tous deux occupent déjà depuis plusieurs années, des fonctions administratives et politiques importantes. En plus de siéger au conseil général du Finistère, ils sont tous deux conseillers municipaux. Ce qui ne plaît visiblement pas à tous. Pour les brestois de la mouvance de  « Breiz  Atao », la  mise en avant de la diversité dans la région, participe du « remplacement de la population ». Une menace donc, une « Afro-islamisation » des terres bretonnes. Le contenu de l’article est éloquent et particulièrement « immonde ». Et ce n’est pas une première pour le journal.

Marie-Gueye-940x622

Respectivement, les «immondes » Marie Gueye du canton Brest-Recouvrance et Reza Salami, du canton Brest-Centre arrivent à la fin de leur mandat. Ils  comptent se présenter de nouveau aux départementales qui se tiendront entre le 22 et le 29 mars.

Réputé pour être un journal militant et conservateur, il prône un nationalisme breton directement hérité des années Guerres mondiales, entre-deux-guerres et, post Guerre mondiale. Un nationalisme qui rime nécessairement avec xénophobie et surtout avec racisme et négrophobie. Par ailleurs, l’islamophobie ambiante, en haute recrudescence depuis les évènements du 11 janvier, favorise ces réactions de rejet et de haine.

SALAMI Reza 15 Liste "Ensemble, pour Brest tenons le cap"

En France, la liberté d’expression et la liberté de la presse permettent à un quotidien comme celui-ci de répandre ces valeurs « immondes » et d’un autre temps. Mais que propose cet état français qui prône le vivre-ensemble et exècre le communautarisme contre ces excès ?

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !