Le Bouquet Africain de Thema

#Whiteface, la dernière provocation d’Azealia Banks

Culture

#Whiteface, la dernière provocation d’Azealia Banks

Par Sandro CAPO CHICHI

La rappeuse américaine Azealia Banks a de nouveau fait parler d’elle dans les réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

Actuellement aux Etats-Unis, le Blackface, cette pratique consistant à se peindre le visage en noir pour imiter des Afros est un sujet chaud cacao. Azealia Banks est ainsi récemment apparue sur Instagram avec des lentilles de contact bleues et du maquillage sur le visage avec comme commentaire #whiteface, une référence manifeste au blackface.

Azealia Banks

Azealia Banks

Après moult injures reçues de la part d’internautes, elle a précisé qu’il s’agissait de manière vindicative qu’il s’agissait d’un traquenard et qu’elle se maquillait en réalité pour interpréter la Princesse de Glace dans un de ses clips:

"LOL vous  les 'crackers' vous croyez vraiment que j'en avais que ça à faire de faire du whiteface? Je vais être la Princesse de glace"

« LOL vous les ‘crackers’ vous croyez vraiment que j’en avais que ça à faire de faire du whiteface? Je vais être la Princesse de glace »

En mettant fin à une polémique Banks en a toutefois débuté une autre, puisqu’elle a utilisé le terme de ‘cracker’, terme offensant utilisé par les Afro-Américains contre les Blancs depuis l’esclavage. Devant un nouveau flot de commentaires hostiles, elle a précisé :

"J'utilise le mot 'cracker' comme j'utilise le mot nigger, ne commencez pas à vous enflammer"

« J’utilise le mot cracker comme j’utilise le mot nigger… ne commencez pas à vous enflammer »

Le problème est que si elle établit un parallèle entre cracker et nigger, Banks devra prendre en compte le fait qu’un Blanc n’est généralement pas autorisé à utiliser le mot nigger, et que l’emploi de cracker est généralement réservé aux Noirs. Maîtrisant l’art de causer la polémique, Banks a reproché à ses détracteurs de ne s’être pas manifestés lorsque Snoop Dogg en avait fait autant, les accusant de discrimination envers les femmes noires:

Snoop Dogg

Snoop Dogg et Nia Long

De manière extraordinaire, moins d’une heure après ce dernier tweet où elle se victimisait en tant que femme et que Noire, la rappeuse a accusé les médias homosexuels…de se victimiser en utilisant l’homophobie  et salir le nom de leurs détracteurs, en somme de faire exactement ce qu’elle venait de faire.

Après ce dernier incident, une chose est sûre, Azealia Banks est devenue l’une des championnes de la victimisation. Les incidents de la fin d’année dernière où  Banks s’est émue à plusieurs reprises des difficultés qu’elle a rencontrées selon elle à cause de sa couleur de peau montrent que loin de lui aliéner son public, ce type d’attitude semble porter ses fruits. Pourquoi alors changer une équipe qui gagne?

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !