Malkia - Le réveil du Ka

Un Haïtien de 19 ans lynché et pendu en République Dominicaine

Société

Un Haïtien de 19 ans lynché et pendu en République Dominicaine

Par Sandro CAPO CHICHI

Un immigrant haïtien de 19 ans a été retrouvé la semaine dernière mort après avoir été battu et pendu dans un parc public de Santiago en République Dominicaine.

La police locale a déclaré que le crime n’était pas due au racisme ambiant entre Dominicains (pour la plupart métisses ou Blancs) et les Haïtiens, mais à un vol, d’un ticket de loterie qu’aurait gagné la victime, nommée Claude ‘Tulile’ Jean Harry et travaillant comme cireur de chaussures. Cette explication, formulée un jour après la découverte du corps n’a toutefois pas convaincu grand monde. Le jeune homme de 19 ans a en effet été retrouvé les pieds et les mains liées ; la veille du crime, une manifestation anti-haïtienne parmi beaucoup d’autres où un drapeau de ce pays avait été brûlé avait eu lieu dans la même ville où les participants criaient « Haïtiens dehors, si la guerre vous voulez, la guerre vous aurez ». Enfin, le délai d’exclusion de la possibilité d’un crime raciste a été jugé plus que suspect par des membres d’associations pour les Droits de l’Homme.

Wade McMullen

Wade McMullen

Ainsi, pour Wade McMullen, un avocat du Centre Robert Kennedy pour la Justice et les Droits de l’Homme, qui a répondu à nos confrères du Huffington Post:

« Le fait que les autorités dominicaines excluent l’hypothèse du racisme moins de 24 heures après qu’un homme d’origine haïtienne ait été pendu dans un parc municipal n’est pas simplement un exemple de justice irresponsable, mais un exemple scandaleux d’une discrimination endémique à la République Dominicaine. Et franchement, cela me rappelle trop tous ces dénis des officiers du Sud (des Etats-Unis) pendant ces décennies de lynchages terrifiants perpétrés contre les Afro-Américains ici dans notre pays. »

Ce crime s’inscrit dans un climat de tension très ancienne mais grandissante entre Dominicains et immigrants ou descendants d’immigrants haïtiens. En 2013, une proposition de la Cour Suprême dominicaine, avait décidé de déchoir les 200000 descendants d’Haïtiens nés en République Dominicaine après 1929 de leur nationalité dominicaine, entraînant une campagne de boycott contre l’industrie du tourisme dominicaine.

Campagne de boycott du tourisme dominicain au Canada

Campagne de boycott du tourisme dominicain au Canada

Claude ‘Tulile’ Jean Harry laisse derrière lui une épouse et deux orphelins. Certains activistes continuent à appeler au boycott de la République Dominicaine, parlant de ‘nettoyage ethnique’ et d »apartheid’.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !