Trilogie Kemi Seba

« SwissLeaks » : Ces trois Africains célèbres impliqués dans l’évasion fiscale

Société

« SwissLeaks » : Ces trois Africains célèbres impliqués dans l’évasion fiscale

Par Sébastien Badibanga

L’affaire « SwissLeaks » ne concerne pas seulement les Occidentaux. Plusieurs riches africains ont été pris la main dans le sac. A l’image de Youssou N’dour, Patrick Bédié et Aliko Dangote. Au total, 16 Africains, originaires du Nord et du Sud, sont mêlés dans ce scandale d’évasion fiscale.

L’évasion fiscale n’a pas de frontières. Pour preuve, l’affaire « SwissLeaks » fait la lumière sur un système de fraude financière orchestré par la filaile suisse de la Banque britannique HSBC, entre 2006 et 2007, pour permettre à 130 000 personnes en provenance de 200 pays, pour la plupart millionnaires ou milliardaires, à échapper en partie à  leur foyer fiscal.

A la suite de la révélation de ce scandale financier par le journal français Le Monde, Nofi vous présente les trois Africains les plus célèbres mêlés dans cette affaire qui dérange.

1 – Youssou N’dour

Il est sans doute le plus connu des 16 Africains cités dans l’affaire « SwissLeaks ». Le chanteur sénégalais à la rénomée mondiale Youssou N’dour, désormais ministre conseiller du président Macky Sall, est aussi un homme d’affaires puisqu’il possède un groupe de presse. « Interrogé par les journalistes duCiji, il a refusé de s’exprimer sur le compte bancaire qu’il détenait chez HSBC Private Bank, par ailleurs fermé depuis », indique JeuneAfrique.com.

11

2 – Patrick Bédié

Parmi les cités dans le scandale financier, on retrouve également le fils de l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié : Patrick Bédié. Il est par ailleurs connu pour avoir fait fortune dans le café-cacao. Il « a été client de HSBC Private Bank de 1992 à 2000. Lors de cette période, il fut, avec un négociant français de chocolat, le co-mandataire d’un compte ouvert au nom de Amoryn Holdings Limited B.V, souligne le site internet du magazine panafricain.

bédié

3 – Aliko Dangote

D’après le groupe de presse, ce milliardaire nigérian Aliko Dangote, à la tête d’une fortune évaluée à 25 milliards de dollards qui lui vaut aujourd’hui le titre de l’homme le plus riche d’Afrique, a lui aussi été pris la main dans le sac : « L’homme d’affaires nigérian fut le mandataire principal d’un compte client ouvert chez HSBC Private Bank de juillet 2003 à août 2004 au nom de Development Projects Corporation. »

33

Au-delà de Youssou N’dour, Patrick Bédié et Aliko Dangote, les 13 autres Africains impliqués dans cette affaire d’évasion fiscale sont : Fana Hlongwane (Afrique du Sud), Aziza Kulsum Gulamali  (Burundi), Abdoul-Karim Danzoumi (Centrafrique), Said Ali Coubèche (Djibouti), Rachid Mohamed Rachid (Egypte), Johnson Nduya Muthama (Kenya), Mohammed VI (Maroc), Fouad Filali (Maroc), Beny Steinmetz et Dan Gertler (RDC – Guinée), Belhassen Trabelsi (Tunisie), Tarek Bouchamaoui (Tunisie) et Roger Boka (Zimbabwe).