Le Bouquet Africain de Thema

Selon le Pnud, la RDC peut devenir un pays émergent dans treize ans

Politique

Selon le Pnud, la RDC peut devenir un pays émergent dans treize ans

Par Sébastien Badibanga

Selon le rapport annuel du Pnud, la RDC peut devenir un pays émergent dans treize ans. Ces conclusions positives ont été présentées, jeudi à Kinshasa, par le gouvernement congolais.

Malgré une terre richissime, la République démocratique du Congo (RDC) est l’un des pays le plus pauvre au monde. A en croire le dernier rapport du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), cette tendance négative pourrait changer. Selon le Pnud, la RDC peut devenir un pays émergent dans treize ans.

« Ce rapport présente un indice de développement humain situé à 0,414, une cote légèrement supérieure par rapport à celui de l’année précédente, qui donnait à la RDC 0,338 points », rapporte Radio Okapi. Et de préciser : « Le Pnud indique que si le rythme de progression de la RDC reste soutenu, il faudrait un minimum de treize ans à la RDC pour atteindre l’objectif de l’émergence qu’elle s’est fixé en 2030 ». « Mais il faudrait plus de 30 ans pour y parvenir, si les données nationales actualisées ne sont toujours pas prises en compte par les instances internationales lors de l’élaboration de leurs rapports », indique le site internet de la radio de Kinshasa, propriété de la Monusco.

Gold miners form a human chain while digging an open pit in northeastern Congo

Des efforts à réaliser

Effectivement, il faudra que la RDC réalise beaucoup d’efforts pour figurer dans le club très fermé des pays émergents. Tout en ayant un Produit intérieur brut (PIB) inférieur aux pays développés, les pays émergents connaissent une croissance rapide, ont un niveau de vie et des infrastructures économiques qui se repprochent de ceux des pays développés.

Le Pnud a retenu plusieurs critères pour évaluer l’indice du développement humain de la RDC, notamment l’espérence de vie (50 ans) et le revenu par habitant (444 dollars). D’après les autorités congolaises, ces chiffres sont faux : l’espérence de vie serait de 51 ans et le revenu par habitant pointerait à 732 dollars.

Quoi qu’il en soit, le Premier ministre congolais, Matata Ponyo promet déjà de mettre les bouchées doubles afin de devenir un pays émergent.

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !