Trilogie Kemi Seba

Le soutien des stars envers Zendaya et ses dreadlocks

Société

Le soutien des stars envers Zendaya et ses dreadlocks

Par Noella

Suite (et on espère fin…) de l’affaire Zendaya/Rancic. Des célébrités comme Viola Davis, la star du grand écran récompensée à de nombreuses reprises, Kerry Washington ou encore Madame Ferguson aka Solange Knwoles soutiennent la chanteuse « dreadée ».

« Ouais @fashionpolice a dénigré mon afro des années durant, @intouchweekly m’a comparé à un chien…et tu sais ce que j’ai dis? vidéo ci-dessous – Solange Knowles »

 

 

Triste réalité – à de nombreuses reprises la sœur de Beyoncé a été prise pour cible avec des insultes – pardon critiques stylistiques – en tout genre concernant ses cheveux.Cas du magazine en ligne InTouch qui comparait la chevelure de la belle à un Yorkipoo. Rebelote lors de son mariage alors qu’elle était SUBLIME avec son afro ! Alors que Giuliana s’est déjà excusé deux fois pour ses commentaires, cette situation perpétue en outre la discussion et l’examen injuste quand il s’agit de cheveux des femmes noires. À l’image d’une Viola Davis montrant ses cheveux naturels sur le tapis rouge des Oscars, « l’ambassadrice de la beauté naturelle » Lupita Nyong’o, ou encore d’une Ava Duvernay avec ses locks, il faut comprendre pourquoi il est important de faire évoluer les mentalités, ouvrir les esprits étroits, d’accepter notre négritude et valoriser la beauté ébène.

Vous aimerez aussi : Quand Zendaya rétorque aux commentaires racistes sur ses dreadlocks (partie 1)

 

11004185_1012015502160001_2094975285_n

Traduction : « Zendaya, tu es la beauté personnifiée. Je te célèbre Sœurette ! » – Viola Davis

 

Zendaya repostera un long commentaire sur son compte Instagram disant :

« Des études ont montré que, même si nous essayons d’agir sans préjudice, parfois il est juste caché à l’intérieur de nous à cause de notre passé ou notre environnement. Ce préjudice caché influence souvent nos actions. C’est notre travail de trouver des solutions entre les autres et nous-mêmes et de détruire les préjugés avant qu’ils ne deviennent nuisibles. J’ai tant de gens qui veillent sur moi, que je ne pouvais pas avoir peur, attendre dehors, il y a des gens derrières moi; J’ai dû le faire pour NOUS. Il est important dans ce voyage de se rappeler que ce n’est pas parce que quelqu’un nous a fait du mal, que ça nous donne pas le droit de faire la même chose. Body shaming (*insultes qui touchent le physique d’une personne) et d’autres tactiques blessantes n’arriveront jamais à m’affaiblir. Ignorer les commentaires et poster les premiers mots qui sont venus à mon esprit parce  ont été difficiles car j’ai été blessée, je suis passée au dessus de ça.. Au lieu de cela je me suis assise pendant deux heures avec mon téléphone, faisant mes recherches afin de formuler une réponse claire. Giuliana, j’apprécie tes excuses et je suis contente que ce fut une expérience enrichissante pour toi et pour les internautes. J’espère que d’autres personnes touchées par ses paroles peuvent également trouver dans leurs cœurs le moyen d’accepter ses excuses (de Giuliana). D’après une citation que nous connaissons tous du Dr Martin Luther King Jr « l’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité, seule la lumière peut faire cela ». Soyons la lumière et propageons l’amour.

-Zendaya Coleman »

11008901_1012015538826664_1108131004_n

Instagram @zendaya