Trilogie Kemi Seba

Belle histoire du jour : un étudiant offre 300 000 dollars à un ouvrier Afro-américain

Société

Belle histoire du jour : un étudiant offre 300 000 dollars à un ouvrier Afro-américain

Par Sébastien Badibanga

Le genre d’histoire qui n’arrive qu’aux Etats-Unis. Un étudiant touché par l’histoire d’un ouvrier Afro-américain, lève pas moins de 300 000 dollars de fonds pour acheter une voiture à ce dernier qui marche 33km par jour pour se rendre à son travail.

L’histoire se passe à Détroit, dans l’Etat du Michigan. En regardant la télévision, Evan Leedy découvre cet ouvrier Afro-américain, James Robertson, dont la voiture, une Honda ancien model, a rendu l’âme. Conséquence : il est dès-lors contraint de se rendre à pied à son lieu de travail. Du coup, il effectue 33km de marche.

« C’était en 1988. Avec un salaire de 10,55 dollars par heure, impossible pour lui de se payer un autre véhicule depuis. Alors il fait comme il peut, avec les moyens du bord : il prend le bus, et fait le reste du trajet à pied », rapporte Le Figaro Etudiant. « Un vrai parcours du combattant : un premier bus attrapé à 8h30, pour une heure de trajet. Puis trois heures de marche jusqu’à son usine. Commencée à 14h, sa journée de travail s’achève à 22h. Il fait alors le trajet en sens inverse, attrape le dernier bus à 1h du matin », ajoute le site d’information du journal.

300 000 dollars récoltés

Devant sa télé, Evan Leedy, étudiant de 19 ans, est rempli d’émotions. Il décide alors d’organiser une levée de fonds pour aider James Robertson à s’acheter une voiture. Initialement individuel, son geste fait des émules.

« Mais tout cela devrait bientôt changer, car la campagne de financement participatif de cet étudiant explose les compteurs. Alors qu’il explique sur le site GoFundMe qu’au début, [son] but était juste 5.000 dollars, la cagnotte cumule aujourd’hui près de 300.000 dollars de donations de la part de plus de 11.000 personnes », indique Le Figaro Etudiant.

Happy end à l’américaine : James Robertson peut désormais se rendre à son travail avec un nouveau véhicule. Que fera-t-il du reste de la cagnotte ? Et son bienfaiteur, Evan Leedy, surpris par l’ampleur de la mobilisation, remercie tous les donateurs. Pour information, plusieurs marques de voiture ont même proposé d’offrir une voiture à l’ouvrier.