Brown Sugar Night #3

Timbuktu, meilleur film de l’année ?

Culture

Timbuktu, meilleur film de l’année ?

Par Sébastien Badibanga

L’académie des César vient de dévoiler la liste des films nominés. Surprise : « Timbuktu »  fait partie des sélectionnés. Déjà nominé aux Oscar, l’œuvre du Mauritanien Abderrahmane Sissako pourrait bien remporter l’une des deux précieuses statuettes.

Et si « Timbuktu » faisait mentir les pronostics ? Ce mercredi 28 janvier, l’académie des César a publié la liste des sélectionnés dans la catégorie « meilleur film ». Sans grande surprise, « Saint Laurent », « Sils Maria », « Hippocrate » ainsi que « La famille Bélier » font partie de la short-list.

L’œuvre du Mauritanien Abderrahmane Sissako n’était pas forcément pressenti pour la nomination dans cette catégorie d’excellence. Elle pourrait en revanche créer la surprise depuis son carton au cinéma.

Film africain le plus vu en France

On pouvait s’attendre à ce que Timbuktu soit nominé dans la catégorie « meilleur film étranger ». Mais l’académie des César témoigne de son plébiscite pour l’œuvre du Mauritanien Abderrahmane Sissako, en lui offrant l’opportunité d’arracher la précieuse statuette de la catégorie reine. Mais la tâche s’annonce rude.

Toutefois, Timbuktu a des arguments à revendre. En premier lieu, le film revient sur un sujet rarement abordé dans le 7e art. En occurrence, la bataille menée par les habitants du Nord-Mali pour repousser l’arrivée des djihadistes. Puis, ce thème soulève des questions qui se posent à plusieurs pays du monde comme la France et le Mali confrontés à l’extrémisme religieux. Enfin, saluons le coup de maître du réalisateur qui a su choisir un angle  aussi pesant sans véhiculer aucune haine.

D’où le succès au cinéma de l’œuvre.  « Cette ode à la résistance des habitants du Nord-Mali face aux jihadistes est le film africain le plus vu en France avec plus de 600 000 spectateurs », rappelle RFI.

Timbuktu aux Oscar

Malgré toutes les précautions prises par l’équipe du tournage, le film a suscité l’émoi de certains Français, notamment à Villiers-sur-marne (94), la ville d’origine d’Hayat Boumeddiene, la compagne d’Amédy Coulibaly, le preneur d’otages de la porte de Vincennes. Sorti le 10 décembre dernier, Timbuktu a été déprogrammé des salles obscures de la ville dirigée par Jacques-Alain Bénisti (UMP), à la suite des attentats de Paris. Et pour cause : selon ce dernier, le film ferait l’apologie du terrorisme. Une faute d’interprétation qui n’a pas empêché l’œuvre d’être nominé pour le César du  meilleur film. Mieux, Timbuktu est en outre nominé pour l’Oscar du meilleur film étranger.

Pour les irréductibles fans français du film, le compte-à-rebours a déjà commencé : l’académie des Oscar rendra son verdict le 20 février prochain.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !