Malkia - Le réveil du Ka

RDC : Mobilisation des congolais contre Joseph Kabila

Politique

RDC : Mobilisation des congolais contre Joseph Kabila

Par Naya

Une loi très controversée a été votée, ce samedi, à l’assemblée nationale congolaise. A Kinshasa, l’opposition s’est soulevée pour dénoncer une loi qui pourrait prolonger le mandat de Joseph Kabila et a appelé le peuple à se réunir aujourd’hui. De violentes manifestations se tiennent en ce moment dans le pays

Ce samedi 17 janvier, jour férié en hommage à l’assassinat de Patrick Lumumba, les députés ont été convoqués pour voter pour le projet de modification de la loi électorale. L’opposition ne se fera pas attendre pour vivement critiquer ce rassemblement en demandant aux députés de boycotter la séance. La cause du désaccord réside dans la modification de la loi qui aurait pour but de lier les élections présidentielle aux résultats du recensement de la population. Le problème se trouve dans le simple fait que ce recensement n’a même pas encore débuté, repoussant ainsi la date fatidique des élections présidentielles normalement tenues en 2016 et permettant ainsi au président Joseph Kabila de prolonger son mandat.

Plus d’une centaine de députés d’opposition était absents lors de cette réunion de l’assemblée nationale visant l’application de l’article 8. Le recensement de la population n’ayant pas été renouvelé depuis 1984, l’opération risquerait de durer plusieurs années. Autre rebondissement de la séance de ce samedi : la suppression de la loi de la parité sociale imposant la présence d’un tiers de femmes aux élections, provocant l’indignation des femmes députées quittant la salle en pleine séance.

Le projet de loi sera finalement adopté à 337, contre 8 députés s’y opposant et 24 abstentions. En attendant que le projet soit étudié par le Sénat le 26 janvier, l’opposition à donc appelé à se mobiliser contre ce projet de loi ce lundi 19 janvier à 8 heures devant le Palais du peuple, siège du parlement, grâce à ce communiqué :

 

[…] • La population de la RDC a le devoir de défendre la Constitution du pays conformément à l’article 64 de la Constitution, en empêchant le vote de la loi susvisée au Parlement ;
• De ce fait, la population de Kinshasa est appelée, à occuper massivement le Palais du peuple ce lundi 19 janvier 2015 à partir de 8 heures, pour empêcher aux Députés véreux et téméraires de siéger ;
• A la même date, la population est appelée, à faire des manifestations dans toutes les provinces pour dire non à toute manœuvre visant le glissement du mandat de Monsieur Kabila au-delà du 19 décembre 2016.
Pour ce faire, les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile demandent :
– aux parents de garder leurs enfants à la maison et de ne pas les envoyer à l’école ;
– aux personnes de troisième âge de ne pas quitter leur maison ;
– aux opérateurs économiques de fermer leurs boutiques et magasins ;
Les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile lancent un appel à tous les étudiants de toutes les universités, à tous les jeunes, à toutes les mamans à descendre au Palais du peuple ce lundi 19 janvier à 8 heures pour défendre la démocratie.
La Nation est en danger.
Fait à Kinshasa, le 15 janvier 2015.

 

En ce moment, la population congolaise est au cœur d’affrontements, entre les manifestants et la police, relayé sur twitter :

 

SOURCE : http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-une-nouvelle-loi-electorale-et-des-arrieres-pensees/

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !