Trilogie Kemi Seba

CAN 2015 : la RDC et la République du Congo enfilent les gants de boxe

Politique

CAN 2015 : la RDC et la République du Congo enfilent les gants de boxe

Par Sébastien Badibanga

Quand le sport se mêle de la politique. Hasard du calendrier, les deux Congo se retrouvent en quarts de finale de la CAN 2015. Un affrontement qui risque de déchaîner des passions des deux côtés du fleuve.

Historique, pour la première fois depuis 2006, la RDC attient les quarts de finale de la CAN. Les Léopards affronteront les Diables Rouge du Congo-Brazzaville le 31 janvier. Pourtant, la tâche a été rude pour les stars de l’équipe nationale du Congo-Kinshasa.

Effectivement, les Léopards ont arraché leur qualification à la 68e minute du dernier match de poule qui les opposait à la Tunisie. « Longtemps éliminés, les Congolais ont égalisé grâce à Bokila » (joueur du TP Mazembe, ndlr), rapporte Jeune Afrique. Un score nul (1-1) qui élimine de facto le Cap-Vert et la Zambie. La RDC s’en sort vraiment bien avec trois nuls en trois matchs.

Alors que le Congo-Brazzaville s’impose comme la surprise de cette CAN 2015. Outsider, la nation n’avait pas participé à une phase finale de la compétition depuis plus de 40 ans. Figurant dans un groupe composé du Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang ainsi que de la Guinée-Equatoriale, les Diables Rouge ne partaient favoris. Pourtant, ils terminent premier de leur poule avec 7 points devant le pays hôte.

Le derby entre les deux Congo s’annonce déjà comme l’un des matchs les plus attendus de la compétition.

La guerre des Congo

Il faut dire que le torchon brule entre la RDC et la République du Congo. Pour rappel, la situation politique s’est dégradée en 2014 entre les deux nations voisines séparées par le fleuve Congo. L’objet du délit ? La politique mise en place par les autorités du Congo-Brazzaville consistant à renvoyer arbitrairement à Kinshasa les expatriés congolais.

Le 31 janvier, les deux Congo auront donc à cœur d’en découdre sur le terrain. Sur le papier, les Léopards sont quelque peu donnés favoris. Cependant, les Diables Rouge peuvent créer la surprise suite à une montée en puissance qu’ils doivent notamment à leur entraîneur français Claude Le Roy.

Sur les réseaux sociaux, le match a d’ores et déjà commencé. Une photo aux allures de match de boxe annonce l’affiche montrant Joseph Kabila armés de gants de boxe devant son adversaire du jour… un certain Denis Sassou-Nguesso. Ça promet…