Trilogie Kemi Seba

Boko Haram au Cameroun : Intérêts et perturbations

Politique

Boko Haram au Cameroun : Intérêts et perturbations

Par SK

Mardi dans le nord du pays, de violents affrontements  avaient (encore) lieu entre l’armée camerounaise et le groupuscule terroriste. La situation est loin du retour à l’apaisement, et pour cause….

Le Cameroun est en proie aux assauts de Boko Haram depuis plusieurs mois consécutifs. Pendant ce temps, les multinationales prospectaient dans le nord du pays à la recherche de pétrole, et le jeu en valait la chandelle. Il fallait se poser la question de savoir pourquoi Boko Haram donnait autant de fil à retordre à l’armée camerounaise. Et la réponse n’a rien d’original. Depuis le 1er octobre 2012, la SNH, société des hydrocarbures camerounaise, avait annoncé la découverte de pétrole dans le nord-est du pays (lire communiqué du directeur général). Afrique Media apportait ce matin des précisions quant aux quantités d’or noir exploitables. Hasard qui fait bien les choses, ces réserves  se trouvent près de la frontière avec le Nigéria et le Tchad.

Evidemment, chacune des puissances, chine comprise, voudra sa part du marché. La paix n’est donc pas envisageable pour l’instant. Néanmoins, la donne pourrait changer maintenant que Vladimir Poutine a décidé de venir en aide à une armée camerounaise vaillante mais isolée. Les moyens financiers et surtout en armement seront donc mis à disposition par la Russie.

Toutefois, bien que cela constitue un coup de pousse inespéré face à des terroristes financés par les états  américanisés, la question des motivations ne doit pas être éludée. Car cette bonne vielle lutte sur fond  africain est historique. Les deux ex-blocs s’affrontent pour s’affirmer et, à travers son intervention, la Russie combat donc la France et les Etats-Unis. Seulement, ces combats virtuels (avec des morts réelles) se font souvent  au détriment de l’intérêt des africains.