NATIONS NÈGRES ET CULTURE – CHEIKH ANTA DIOP

MOBILISATION CONTRE EXHIBIT B !!! …LE COMBAT CONTINUE !!!

Politique

MOBILISATION CONTRE EXHIBIT B !!!  …LE COMBAT CONTINUE !!!

Par Aÿssata

Du 27 au 30 novembre 2014, après 4 jours de mobilisation menés solidairement devant le Théâtre Gérard Philipe (Saint Denis 93) pour exiger l’annulation d’EXHIBIT B pour dénoncer la violence de l’atteinte que ce spectacle perpétue contre notre dignité et joué sous la protection de l’État Français !

Le Dimanche 7 décembre 2014, une action similaire a été reconduite devant l’établissement « CENT QUATRE » (Paris 19), étant donné que la direction a pris l’outrageante décision de maintenir la re-présentation de ces tableaux vivants dépeignant l’homme et la femme noir.e dans des postures victimaires outrageusement avilissantes et humiliantes auparavant imposées par l’Esclavage occidentalo chrétien et la colonisation, aujourd’hui par la néo colonisation.

Face à cette insulte négrophobe maquillée en œuvre d’art, nous avons fermement voulu dire NON A LA NEGROPHOBIE… MÊME DEGUISEE EN BONNES INTENTIONS !Confrontés à un Etat français qui reste sourd aux revendications pourtant légitimes – en plus de nous imposer en guise de réponse un dispositif militaire qui n’a fait que s’accroître au fur et à mesure des jours -LA BRIGADE ANTI-NEGROPHOBIE et LE COLLECTIF CONTRE EXHIBIT B ont pris collectivement la décision de mettre le dit « pays des droits de l’homme » en face de ses profondes contradictions en l’interpellant directement par la voie juridique qu’il a créé à son image, pour enfin l’obliger à nous entendre, à défaut de vouloir comprendre les légitimes raisons de notre colère.

UNE CONFERENCE DE PRESSE du Collectif contre Exhibit -B (Vidéo Youtube…) a été organissée Lundi 8 décembre 2014.

L’avocat représentant le Collectif contre Exhibit B a plaidé la cause ce mardi 9 décembre 2014 vers 13h.Dans l’attente du résultat de cette procédure dite de référé-liberté la mobilisation devant le 104 est suspendue.

Bien évidemment nous vous tiendrons informés des suites que nous donnerons à cette affaire dès le verdict tombé,Cependant rappelons que dans l’océan du racisme savamment alimenté par le racisme d’Etat (français), Exhibit B – révélateur parmi d’autres de la négrophobie structurelle qui nous cible chaque jour – n’est absolument pas une fin en soi.Au-delà de l’annulation de ce spectacle de la honte, Exhibit B nous a permis de rendre officiel l’acte politique que se révèle être le divorce que nous avons opéré depuis plusieurs années avec les associations antiracistes de façade enfantées et financées par le racisme d’État français qui nous discrimine chaque jour.Chacun.e doit aujourd’hui comprendre qu’il est vital que nous nous organisions partout où nous sommes, sous la bannière de la Brigade Anti Négrophobie ou autre.
Ceci pour combattre ensemble et selon nos propres termes émancipés le mal raciste qui cible particulièrement les noir.e.s depuis des siècles : La négrophobie (d’Etat)
La négrophobie est une arme (néo)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom.

Pour davantage d’informations :

COLLECTIF / BRIGADE ANTI NEGROPHOBIE ou A.M.O.N-FRANCE : Antenne de Mémorisation et d’Observatoire de la Négrophobie