Trilogie Kemi Seba

HERITAGE DE NELSON MANDELA : WINNIE EXCLUE DU PARTAGE

Société

HERITAGE DE NELSON MANDELA : WINNIE EXCLUE DU PARTAGE

Par SK

Madiba avait couché sur son testament ses volontés quant à la répartition de ses biens. Sa dernière épouse, Graça Machel ainsi que les enfants ont hérité, mais Winnie, la plus emblématique de ses femmes n’a rien eu. Sa seule volonté : récupérer la maison familiale de Qunnu. Pourtant, le clan refuse et l’affaire prend une tournure judiciaire.

Winnie Nomzamo Madikizela, ex-Winnie Mandela, a déposé plainte auprès du tribunal d’Instance de Mthata pour récupérer la maison familiale de Qunnu. Exclue du testament de feu Madiba, c’est le seul bien, vestige de sa vie avec Nelson Mandela, auquel elle tient. Mais les exécuteurs testamentaires, la famille, refusent de lui accorder ce privilège. Ainsi, le clan s’est opposé à cette plainte, accusant Winnie de vouloir entraver les dernières volontés de Nelson Mandela.

Selon l’épouse déchue, la maison aurait été achetée en son nom alors qu’elle était encore madame Mandela, et que c’est par générosité qu’elle n’avait pas sommé son ex-mari de quitter le domicile. Les tentatives de conciliation à l’amiable ayant échouées, l’affaire est portée en justice. Le partage n’est pas à l’ordre du jour et chaque partie campe sur ses positions. Winnie n’a plus sa place au sein du clan Mandela et son passé avec le premier président sud africain noir ne l’empêche désormais pas d’être en disgrâce.