Trilogie Kemi Seba

ETHNIK MODEL SOURCE 2014 : ET LES GAGNANTES SONT…

Lifestyle

ETHNIK MODEL SOURCE 2014 : ET LES GAGNANTES SONT…

Par Noella

C’est ce vendredi 5 décembre que s’est déroulé la septième année du concours Ethnik Model Source. Sous la tutelle de Esama Atangana et placée sous le signe de la beauté ébène d’ici et d’ailleurs , l’élection n’a pas failli à sa promesse de nous montrer les plus belles femmes noires et métissées du pays. Moment mémorable accentué de quelques fausses notes et un réel manque d’organisation qui n’ont pas gâché la soirée parisienne pour autant.

Lancement de la soirée vers 21 h – au lieu des 19 h 30 annoncé. Au micro pour animer les foules la belle Ayden & Kossi Modeste. Commençons tout en douceur et en musique avec Zintchy Grey sur des airs d’un Usher version français. Musicalité RnB, look soigné, un vrai grain de voix que la gent féminine a particulièrement aimé. Le jury d’Ethnik Model Source (EMS) était de premier choix avec des membres comme Achille Tobbo (directeur de Miss Ébène qui soutient le projet EMS depuis le début), Rabi aka Kytao (fondateur du collectif French Cut), Paps Touré (photographe contemporain, investi dans des projets divers et variés notamment la mode pour la communauté noire) ou encore la fondatrice de la plateforme MOONLOOK Nelly Wandji. Que du beau monde !

Miss_Ethnik_2015_0006

Après une préparation de deux mois, on peut ressentir le stress et l’excitation des treize candidates. Être en finale est déjà une grande chance pour ces jeune dames. Passage de la première finaliste, Océane, âgée seulement de 15 ans, suivi des autres prétendantes au titre. Des beautés noires plus belles les unes que les autres. Choix qui promet d’être dur pour le jury. Un des moment fort de la soirée était le petit hommage à Nelson Mandela en vidéo célébrant l’anniversaire de sa mort en ce 5 décembre.

 

 

Miss_Ethnik_2015_0009

Miss_Ethnik_2015_0035

Miss_Ethnik_2015_0047

Reprise des défilés avec le passage qui ne pardonne pas : celui en maillot de bain. Étape où les participantes peuvent réellement gagner des points. En tout cas, dans l’équipe NOFI, les favorites se dessinent dans les esprits. Avant cela, courte mise en bouche dancehall avec Tony Montanos. On poursuit avec la chanteuse haïtienne Jessie-K qui a captivé nos oreilles avec un gospel magnifique – Amazing Grace – suivi d’autres sons mettant en avant une sublime voix. N’ayons pas peur de le dire, la jeune (vraie) artiste est une sérieuse concurrente à certaines starlettes. Un de nos coups de cœur NOFI à suivre… Carton rouge pour le DJ de l’événement qui a rencontré pas mal de couac avec ses platines.

Aparté « solidarité » avec le représentant de MADIBA SPORT, association sportive qui veut transmettre les valeurs de paix de l’ex président Sud-africain. Intervalle émouvant où tout le public a joué le jeu en se tenant main dans la main : signe de cohésion et d’entraide.

Passons à la remise du prix de l’entrepreneuriat au féminin en collaboration avec le Gotha Noir. Prestigieuse récompense que Michael Kamdem fondateur du magazine ROOTS, Leslie du staff EMS et Ben-J des Neg’Marrons – dont la carrière n’est plus a faire – ont eu l’honneur de remettre ce prix à Fati Niang de Black Spoon qui avait déjà été primé cette année (prix de l’entrepreneuriat africain en juin dernier catégorie African’Elle) face à Gillette Leuwat de Hair & Skin ou encore Fatou Ndiaye de Black Beauty Bag. Décidément une année 2014 pleine de succès du début à la fin pour la belle sénégalaise.

Miss_Ethnik_2015_0100

Place au troisième et dernier passage. C’est habillées par le créateur Sadio Bee, connu pour son « mix-tissage », que les treize candidates clôtureront joliment cette belle soirée dans le douzième arrondissement de la capitale parisienne. Mais avant ça on se met dans l’ambiance à l’africaine – encore, rires – avec le duo afrobeat/hip-hop de Secteur Double. Chorégraphies millimétrées, regards de braise, soin de la tenue oblige, Richy Kingsley et Mitch ont mi le feu sur la scène de l’espace Reuilly.

Recentrons-nous, il est temps d’annoncer celle qui pourra se vanter d’être la gagnante d’EMS 2014, mais d’abord – et oui encore un break musical – il faut qu’on vous parle de l’aparté « sexy-ment » zouk love de monsieur Axel Tony qui nous a interprété ses titres inédit comme Avec Toi ou Ma Reine en attendant le nouvel album pour printemps 2015. Chez NOFI on balance tout et on peut dire qu’on en a vu certaines prêtes à enlever le haut (oh la la caliente, rires).

Allez, sans plus attendre on vous annonce le verdict…

  • Prix espoir : Océane, un décision qu nous n’avons pas forcément compris (c’était une mannequin de nos favorites), surtout après les raisons évoquées par le jury – « l’assiduité de la candidate pendant le casting et la préparation« …???… En tout cas nous comprends que ce prix était un moyen de l’encourager à poursuivre sa route.
  • Prix du public : Sana, soutenu par ses proches très présent dans la salle. Une récompense que nous qualifieront « de victoire achetée ». En effet, si ramener toute sa famille, son quartier et même sa région à l’élection et les faire hurler assure d’avoir ce prix alors c’est en toute objectivité que nous affirmons ceci : CHANGEZ LA FAÇON DE PROCÉDER !
  • Grand prix / prix du jury : Ornella qui devient par la même occasion égérie de la chaîne BeBlack, visage du magazine Miss Ébène, boosté par ROOTS Magazine, présente sur divers évents mode dans la communauté afro-caribéenne et, on espère, en dehors dans les médias dits « plus caucasiens », une parure de la marque EbeneandChic, un shooting professionnel avec la talentueuse Sonia Lawson et pleins d’autres somptueux lots qui lui permettront d’augmenter sa visibilité.

Miss_Ethnik_2015_0138

En conclusion ce fût une agréable soirée où l’excellence et la beauté noire ont été mises à l’honneur, vraiment dommage pour l’organisation et les problèmes d’ordre technique qui ont un peu cassé le rythme de l’EMS. En tout cas bravo aux 1000 jeunes femmes qui se sont présenté lors du casting, bravo aux 300 pré-sélectionnées, bravo aux 12 finalistes qui n’ont pas démérité et bien sûr félicitation à Océane, Sana & Ornella !

Crédit : E.P.Photografia // Plus de photos ici !