Trilogie Kemi Seba

MICHEL KAFANDO ET ISAAC ZIDA, NOUVEAU TANDEM BURKINABE

Politique

MICHEL KAFANDO ET ISAAC ZIDA, NOUVEAU TANDEM BURKINABE

Par SK

Depuis dimanche, le nouvel homme de la transition est Michel Kafando. Il est désormais celui qui accompagne la transition, jusqu’à ce que le prochain scrutin soit organisé. Il A aujourd’hui nommé son premier ministre, qui n’est autre que le lieutenant-colonel  Isaac Zida.

L’Union Africaine a décidé de confier les rênes du pays à Michel Kafando. Trois candidats avaient été retenus pour cette mission, et Kafando l’a emporté grâce à son expérience. L’homme de 72 ans est un ancien diplomate qui  une grande connaissance de l’étranger. Ayant fait carrière à l’international, il apparaît comme le candidat idéal. Sa mission : redresser la situation du Burkina Faso, depuis la révolte, mais surtout, après 27 ans de gestion douteuse des affaires. En  effet, la corruption à grande échelle a laissé une machine économique fragile, désuète et incapable d’assurer au pays un retour certain à la prospérité.

Dans son parcours, ce dernier a pu observer les mécanismes d’économies qui fonctionnent et sont capables de se relever. Par ailleurs,  il pourrait également apporter beaucoup en matière de respect du droit, car il a exercé au sein d’états plus libertaires.

zizi

Ce mercredi, le nouveau président par intérim a nommé comme premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida.  Lui, qui assurait le poste de kafando il y’a encore quelques jours. Après avoir prêté serment mardi, Michel Kafando déclarait que l’armée devait avoir sa place au gouvernement. Cela à cause du rôle qu’elle a joué durant cette période transitoire.

Pourtant, il y’a quinze jours, la population manifestait clairement son avis : Pas de militaire à la tête du pays !  Zida lui-même avait insisté sur le fait qu’il s’en irait dès que son successeur serait désigné. Il n’en n’est rien. Zida est maintenu et devient le chef du gouvernement. La volonté du peuple n’a pas été respectée mais il semble accepter son sort pour l’instant. L’heure est à présent à l’observation, afin de savoir ce que propose concrètement  le nouveau tandem de transition.