Trilogie Kemi Seba

[USA] SOMMET ETATS-UNIS-AFRIQUE: UNE ENIEME LECON DE DEMOCRATIE ?

Politique

[USA] SOMMET ETATS-UNIS-AFRIQUE: UNE ENIEME LECON DE DEMOCRATIE ?

Par SK

Ce lundi 4 août, à Washington, se tient le premier sommet américano-africain. Une rencontre sans précédent entre Barack Obama et quelques cinquante présidents du continent, afin de faire le point sur les enjeux diplomatiques qui unissent l’Afrique et les Etats-Unis. Il s’agira donc, jusqu’au 6 août, d’analyser cette « coopération » de longue date et de s’assurer que la démocratie, selon Obama, a bien été respectée…

Par SK,

L’aristarque américain abordera tous les thèmes les plus sensibles notamment ceux de la sécurité et de l’économie. Ainsi, la liste des convives a été très soigneusement éditée afin d’éviter les indésirables :

Les pays ayant l’honneur d’assister à ce sommet sont uniquement ceux reconnus pas l’union africaine (UA), c’est-à-dire, ceux qui évoluent parmi les coopératives africaines certifiées par l’occident. Le roi du Maroc, qui ne participe plus à l’UA depuis 1984, est également de la partie, contrairement à la République centrafricaine qui, pour des raisons politiques ne peut  participer  à cette manifestation dans l’état actuel des choses. D’autres invités ont dû se décommander à la dernière minute pour des raisons de santé personnelle tels que, le président de la Côte d’Ivoire et  celui de l’Algérie ; ou de crise sanitaire urgente comme  la présidente du Liberia et celui de la Sierra-Léone.

sommet1

Le président zimbabwéen Robert Mugabe et l’érythréen Issayas Afewerki, désapprouvés par les USA et sous le coup d’un mandat de la CPI, sont évidemment persona non grata.

Notons que le pays de l’oncle Sam n’avait encore jamais accueillit les gouvernants du vieux continent, contrairement à la majorité des autres puissances mondiales. L’Afrique, plus que jamais un enjeu, verra réajusté son statut et renégociés les accords entre elle et l’Amérique du nord. Etant donné les différentes crises actuelles qui déciment les populations africaines, cette rencontre veut, comme d’habitude, poser les prémices d’une paix durable…

sommet_2

Toutefois, le président a annoncé qu’il n’accorderait pas d’entretiens privés à ses différents homologues.

Des thèmes récurrents et d’importance capitale seront traités  ces trois prochains jours lors de forums de discussions réunissant personnalités politiques, commerciales et civiles : la lutte contre le terrorisme, l’accès des états africains au marché américain (AGOA, traité qui facilite ces accès) et encore et toujours cette fameuse démocratie. Avec le syndrome de modification de la constitution qui agite tous les chefs d’états africains, Barack Obama insistera sur l’importance de passer le pouvoir et d’organiser des élections libres…

drapeau

Les festivités s’achèveront sur des animations données par les artistes locaux, également conviés,  (Fally Ipupa, Dbanj…) ; et un sommet des premières dames organisé par Michelle Obama et sa doyenne Laura Bush.