Malkia - Le réveil du Ka

[RDC] POUR LA COUR MARTIALE, IL N’Y A PAS EU DE VIOLS À MINOVA

Politique

[RDC] POUR LA COUR MARTIALE, IL N’Y A PAS EU DE VIOLS À MINOVA

Par SK

C’est ainsi que l’on peut interpréter le triste verdict de la Cour Martiale de Goma (capitale du Nord-Kivu), déploré par l’avocat des victimes, Maître Jean-Claude Zozo

Trente-neuf membres de l’armée congolaise étaient poursuivis pour des faits de viols et autres violences sur les civiles, depuis le mois de novembre 2012. À l’époque, les miliciens du M23 (Mouvement de libération du 23 mars) s’opposaient aux FARDC, les forces armées gouvernementales, après la prise de la capitale.

Bien qu’un rapport de la Monusco ait dénoncé plus de 130 cas de violences et de violations des droits de l’homme, corroborant ainsi les dires des victimes, seuls 25 militaires ont été condamnés, pour d’autres faits, et le reste acquitté.
Ainsi, le verdict de la Cour prononcé lundi 5 mai ne condamne que trois d’entre eux pour viol, dont deux à perpétuité pour meurtre. Une vingtaine d’entre eux ont été acquittés des accusations pour meurtre mais condamnés à des peines allant de 10 à 20 ans de prison pour violation des consignes et autres irresponsabilités.
Enfin, treize ont été acquittés de toutes les charges et exempts de peines d’emprisonnement.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !