Trilogie Kemi Seba

[MALI] LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION A-T-IL SA PLACE AU GOUVERNEMENT ?

Politique

[MALI] LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION A-T-IL SA PLACE AU GOUVERNEMENT ?

Par SK

Mahamadou Camara, ministre malien de la communication, est au coeur de la critique. Certains éléments de la classe dirigeante et surtout, la population, s’inquiète de sa légitimité au sein du gouvernement, particulièrement au poste qu’il occupe actuellement à la communication

A l’origine du scandale : le fait que le jeune homme ne connaisse aucune des langues nationales ! En effet, monsieur Camara ne parle ni le Bambara, ni aucune autre langue malienne, ce qui est un réel problème quant à la compréhension des attentes de la population. Les maliens se demandent donc, à juste titre, comment cet homme peut occuper une telle fonction et se revendiquer malien alors qu’il n’en comprend aucun des dialectes ; cela est d’autant plus grave que la langue est le lien direct entre l’homme et sa culture. S’il n’en comprend pas le sens, il ne peut pleinement partager la réalité des siens et est exclut, de facto, de certains rituels du fait de son incapacité à communier avec ses compatriotes maliens.

   Mahamadou Camara est, malheureusement, dans le cas de beaucoup d’africains de la diaspora à qui leur langue maternelle n’a pas été transmise. Il a effectué toute sa scolarité en France, depuis l’école maternelle jusqu’à l’université, preuve que le déracinement a souvent des conséquences regrettables…

    Quoiqu’il en soit, plus que surprenant ou insensé, le fait de placer un malien qui ne parle pas sa langue à un poste clé du gouvernement est surtout dangereux. Car comme l’a démontré plus d’une fois l’Histoire, l’incompréhension est source de conflit.