Trilogie Kemi Seba

« Juicy Hunt » est sur le marché

Economie

« Juicy Hunt » est sur le marché

Par naomi P.

Disponible depuis juillet 2013, ce jeu vidéo créé par le Camerounais Schumaker Totouom est inspiré du « maraudage » de fruits, une activité à laquelle se livrent nombre d’enfants de son pays natal. Après la version Internet, les versions consoles sont attendues. 

Par Willy Gotcham

« C’est une partie de mon enfance que j’essaie de digitaliser »

Schumaker Totouom François-Michel est un informaticien camerounais résidant au Canada. Agé de 31 ans, il vient de mettre sur le marché « Juicy Hunt », un jeu inspiré du « maraudage » de fruits, une activité que les enfants ont l’habitude de pratiquer dans son pays d’origine. Il est question pour le joueur de « dérober dans un arbre, des fruits à l’aide d’une babouche (sandale) lancée, afin de cumuler des points tout en évitant des abeilles qui en constituent l’obstacle ». De plus, atteindre les oiseaux perchés dans un arbre donne encore plus de points aux joueurs.

« Juicy Hunt, c’est une partie de mon enfance, et sûrement de beaucoup d’autres Camerounais, que j’essaie de digitaliser. Quand on était jeunes, on disait qu’on allait à la chasse aux mangues ou qu’on allait marauder », explique l’informaticien.

De succès en promotions Schumaker Totouom François-Michel est un produit de l’Université Électrotechnique de Saint-Pétersbourg en Russie où il a obtenu un Bachelor Degree en Computer Sciences (2005) et un Master Degree en Software Development (2007). Il s’est d’abord spécialisé dans le« porting », une activité consistant à adapter un programme ou un jeu d’une plate-forme à une autre. Dans le cadre d’un projet académique, François-Michel a développé, en 2005, un système d’intelligence artificielle avec apprentissage à la volée qui a été appliqué lors de son stage dans une compagnie de jeux vidéo, quelques mois plus tard. L’innovation en a impressionné plus d’un.

« Ce succès m’a valu une promotion comme chef d’équipe de développeurs » raconte-t-il.

Après l’obtention de son Master, le jeune Camerounais a travaillé sur le développement de versions mobiles des sites internet. Une expérience qui lui a également permis de développer un jeu sous Windows Phone, une application sous Androïd.

Pour lancer son produit « Juicy Hunt », le Camerounais, employé comme Programmer-Analyst principal et travaillant sur des Solutions Santé pour une entreprise canadienne, a bénéficié du soutien de ses proches. Il jouit déjà de la propriété intellectuelle de sa création. « Une expérience de jeu unique » Après la version Internet de son jeu (disponible sur Androïd, Mac Os, iOS et OS [BlackBerry]) les versions consoles (X-Box ; Nintendo ; PS ; Wii…) restent attendues.

« Ce serait génial, mais je n’y pense pas encore. Le plus important est d’offrir une expérience de jeu unique et divertissante avec les versions actuelles », déclare-t-il. Marié, le brillant informaticien n’a pas encore d’enfant et prépare plusieurs autres innovations dans le domaine informatique.