Histoire de l'Amérique Noire, des Plantations à la Culture rap

A 7ans, Zora Ball est la plus jeune développeuse de jeux vidéos pour mobiles au monde

Economie

A 7ans, Zora Ball est la plus jeune développeuse de jeux vidéos pour mobiles au monde

Par naomi P. 3 octobre 2014

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Aux âmes bien nées, la valeur n’attends point le nombre d’années, comme le disait Corneille. La petite Zora Ball est de ces âmes bien nées, promise à un bel avenir dans le domaine de la programmation de jeux vidéo.

Du haut de ses 7 ans, elle devrait être en train de jouer à des jeux de son âge. Mais la fillette, qui vient de commencer sa première année du primaire à l’Institut Harambee des Sciences et de la Technologie de Philadelphie, a déjà une application mobile à son actif. Elle est ainsi devenue le plus jeune développeur de jeu vidéo pour mobile.

Son jeu a été dévoilé à l’occasion de l’évènement Bootstrap Expo, en fin d’année dernière, à l’Université de Pennsylvanie. Il a été développé à l’aide du langage de programmation Boostrap, qui est généralement enseigné aux enfants âgés entre 12 et 16 ans pour les aider à comprendre les concepts de l’algèbre via la programmation de jeux vidéo.

Lors de la présentation, la jeune prodige a réussi à reconfigurer entièrement son application lorsqu’il lui a été demandé de le faire, rapporte le site d’actu Tech Mashable. Le personnel du Harambee Institute où Zora étudie et participe à des programmes Extra Scolaires, anticipent qu’elle réalisera des grandes choses, tel que le rapporte un article du journal Philadelphia Tribune.

«Je suis fier de Zora et tous mes élèves», a déclaré lors de pa présentation Tariq Al-Nasir, qui dirige le STEMnasium Learning Academy. «Leur dévouement à ce programme est phénoménal, et ils viennent en classe tous les samedis, y compris les périodes de vacances. »

L’an dernier, les médias avaient également beaucoup parlé de Kelvin Doe, ce jeune Sierra Leonais de 13ans qui a créé des batteries et des générateurs utilisant des matériaux ramassés dans des poubelles. Trois ans plus tard, il est devenu la plus jeune personne à être invité au prestigieux MIT à Boston.